Vendredi 14 avril 2017


Ouverture de la 14ème édition du Festival des Vins Nature VINICIRCUS

ARNO EN CONCERT pour l'ouverture du 14ème Festival VINICIRCUS à 21 heures . Ouverture des portes à 20 Heures.

Il présente son 34ème album "Human Incognito".

"Je veux vivre dans un monde sans papiers, où les riches et les pauvres n'existent pas, où les chiens embrassent les chats, où on ne doit pas chercher la beauté et la vérité. Je veux vivre dans un monde où les cons ne font pas de bruit."

Le monde qu'Arno chante dans Je veux vivre, poignant blues urbain extrait de son nouvel album Human Incognito, est un beau monde, mais il n'existe pas. "C'est une utopie", avoue le chanteur, auteur et compositeur. "Mais il faut bien rester positif, hein ? Etre négatif n'a jamais aidé à faire avancer les choses. Et moi, je veux avancer..." Avec l'expérience et l'inspiration instinctive qu'on lui connaît, le challenge pour Arno aujourd'hui n'est pas tant d'enregistrer un nouvel album mais bien de ne pas se répéter. "J'ai déjà fait trente-deux albums studio dans ma vie. A chaque fois, je me dis que je ne dois pas faire la même chose que sur mon disque précédent et c'est de plus en plus difficile. Il m'arrive de passer des nuits blanches à cause de ça. Mais une fois que j'ai trouvé ce que je veux, ca va très vite. Je suis un impulsif. Pour Human Incognito, j'ai souhaité privilégier une démarche organique. Il y a beaucoup moins de synthés et de claviers que sur mes albums précédents. Human Incognito, c'est ma voix, des guitares, une basse et une batterie... Tu vois un peu le bazar ?"

Et on parle ici de vrai rock. "J'ai toujours besoin de faire du rock. C'est comme le live, je ne peux pas m'en passer, sinon je deviens fou. C'est physique et mental. Chaque fois qu'on me propose de faire des tournées 100% acoustiques, je réponds que je ne suis pas encore prêt. Je m'ennuierais trop vite."

Et puis, il y a toujours ce sens de la formule qui n'appartient qu'à lui. Alors, faut-il le croire quand il chante "I'm just an old motherfucker" sur fond de guitares rauques ? "Oui, c'est vrai, je suis un old motherfucker. Il m'arrive aussi de parler comme un vieux motherfucker. Je trouve ainsi que le rock est devenu beaucoup trop calculé aujourd'hui. Plus personne n'ose prendre des risques. Ça manque de révolte. A l'image du monde, le rock est devenu trop conservateur."

Heureusement, il y a encore des albums comme Human Incognito pour nous prouver le contraire.

ARNO au Festival VINICIRCUS 2017, un cru exceptionnel !!!